Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter


Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Visites virtuelles
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives
Center for Responsible Nanotechnology
Life Drop
Edge
PortAI, le portail de l'AFIA
Principia cybernetica project
Global Brain Group

31 Janvier 2002
par J.P.Baquiast

Le Principia cybernetica project
LIEN

Le board des directeurs de PCP: de gauche à droite, les Prs Turchin, Goslyn, Heylighen et Bollen

http://pespmc1.vub.ac.be/MASTHEAD.html

Nous devons à Joël de Rosnay qui participe à ses travaux d'avoir eu l'opportunité d'approfondir les activités du Principia cybernetica project. Il s'agit d'une organisation (société savante) en ligne, développant "une philosophie systémique évolutionnaire assistée par ordinateur, dans les domaines transdisciplinaires de la science des systèmes et de la cybernétique".

Les responsables de cette intéressante initiative, qui date du début des années 1980, furent les Prs Turchin et Goslyn aux Etats-Unis, relayés en Europe par le Pr Francis Heylighen de l'Université Libre de Bruxelles. L'histoire du projet est détaillée dans la page http://pespmc1.vub.ac.be/HISTORY.html . La formule telle qu'elle est proposée aujourd'hui tient compte de l'expansion de l'Internet. Elle est très originale (du moins pour l'Université française). Elle consiste à réaliser un réseau d'hommes et de publications communiquant par Internet et disponibles sur le web. Tout le monde peut se connecter pour s'informer et travailler à l'oeuvre commune. Seule est soumise à demande d'autorisation l'utilisation de certaines listes de discussion, ce qui se justifie aisément. Le thème principal des travaux, il est vrai, impose une telle architecture. D'ores et déjà, le résultat parait à la hauteur des ambitions. Nous sommes en présence d'un foisonnement de contributions et de références, systématiquement accessibles par hyper-texte. Le site, dès les premières pages, obéit à cette logique comme le montre la page de présentation ou vue d'ensemble http://pespmc1.vub.ac.be/NUTSHELL.html

Philosophie

Dès cette première page, nous sommes projetés dans le détail de la structure, noeuds, liens de différents types. Quant aux thèmes abordés, chacun d'eux constitue un petit univers en soi: mais toujours reliés entre eux: complex adaptive systems and ALife, AI, Cognitive Science, Evolutionary Systems, and Memetics. Les concepts incluent Complexity, Information, Entropy, System, Freedom, Control, Self-organization , Emergence, etc. Les principes étudiés incluent la sélection naturelle, l'émergence et les modèles de régulation.

La philosophie proposée repose sur la "Théorie de la Métamutation" (Metasystem Transition Theory). Elle est systémique et évolutionnaire, basée sur l'émergence de niveaux supérieurs d'organisation ou de contrôle à travers des variations au hasard et la sélection naturelle. Elle comprend une métaphysique, laquelle considère les processus ou les actions comme ontologiquement premières - une épistémologie, pour qui la connaissance résulte de la sélection par l'environnement des actions du sujet ou du groupe - une éthique, qui place la survie et la poursuite du processus évolutif en valeur suprême.

Dans ces perspective, l'infrastructure du réseau cybernétique évolutionnaire support et amplifie les développements spontanés de connaissance qui constituent le thème principal de la philosophie.

Une organisation complexe de groupes de travail, de listes de diffusion et de discussion, de séminaires et de publications relie tous les éléments et les personnes. Nous renvoyons le lecteur pour les détails sur le site. Des liens sur environ 80 instituts, universités ou organismes participant de la science des systèmes et de la complexité sont proposés http://pespmc1.vub.ac.be/CYBSYSLI.html

Le site comprendrait plus de 2000 pages. Un grand effort d'organisation et d'ergonomie facilite la navigation.

Objectifs à terme

Principia Cybernetica considère qu'intégrer les connaissances intéressant la cybernétique et la science des systèmes en utilisant le travail en réseau constitue un premier pas vers l'objectif ambitieux  d'intégrer de la même façon l'ensemble des connaissances humaines. Cette intégration apparaît nécessaire pour plusieurs raisons: la connaissance est actuellement fragmentée et requière une unification, les réseaux cybernétiques semblent en état de le permettre. Ce sont en tous cas les seuls moyens envisageables. Les Principia Mathematica de Russel et Whitehead visaient cet objectif pour les mathématiques, mais les réseaux cybernétiques sont plus complexes, flous et variables que les mathématiques. leur intégration, premier pas vers une intégration plus large des connaissances, suppose des méthodes coopératives plus performantes. Ces principes, que nous ne détaillerons pas ici, sont présentés dans la page http://pespmc1.vub.ac.be/%5EPCPGOALS.html

Commentaire

Il est évident que l'objectif final, intégrer l'ensemble des connaissances, est loin d'être atteint. Même l'intégration des connaissances relatives aux systèmes complexes ne se fait pas sans difficulté. Ceci tient à l'éclatement obligé qu'impose la navigation de liens en liens, selon la formule de l'hyper-texte. L'attention finit pas se disperser et l'exigence de synthèses récapitulatives se fait de plus en plus forte.

Mais il semble qu'il faille, face à un tel ensemble, abandonner définitivement le raisonnement linéaire et individualiste. Il y a certainement, de par l'accumulation des références, un rassemblement physique d'informations et un début d'intégration logique des contenus qui est impressionnant. Au plan collectif, il s'agit d'un travail considérable qui ne peut que profiter aux membres de la collectivité qui l'ont entrepris. Par contre, les individus ne pourront  sans doute pas tirer parti explicitement de la totalité des informations fournies - à moins de s'enfermer jour et nuit dans le système comme des termites dans une termitière. Il leur faudra produire pour leur compte, à partir d'un ensemble plus réduit de contenus, répondant à leurs besoins propres, des synthèses qui ne pourront prétendre à l'exhaustivité.

Si cependant, ces synthèses et synthèses de synthèses, constamment réajustées, étaient réalisées et mises en ligne, on pourrait espérer globalement un accroissement considérable de la compétence des individus membres du réseau. L'ensemble finirait par répondre, au moins en partie, à l'ambition de représenter le contenu cognitif d'un cerveau global. Ce cerveau serait alors celui d'une ou plusieurs entités collectives émergentes, constituées d'hommes, de mèmes et nécessairement aussi d'organismes relevant de l'intelligence artificielle proprement dite (dont semble-t-il, on ne fait peut-être pas assez de cas dans le PCP).

European Office Principia Cybernetica Project
Free University of Brussels Krijgskundestraat 33, B-1160 Brussels Belgium
Phone: +32-2-644 26 77 Fax: +32-2-644 00 44 Email: PCP@vub.ac.be
American Office c/o Cliff Joslyn, Mail Stop B265
Los Alamos National Laboratory Los Alamos, NM 87545, USA
Phone: +1- (505) 667-9096


Voir aussi, sur notre site:
  Global Brain Resarch Group
  Journal of memetics

© Automates Intelligents 2002

 

   Sur le site
Sur le web   





 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelligents