Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter


Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Echanges
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives
Billets/Articles
"Monitoring" de la planète - Les drones
NTIC et combat pour la démocratie
Privatisation de l'espace
War games at Crypto-city

23 mars 2005
par Christophe Jacquemin

Un référentiel français de formation à l'intelligence économique

Recenser les thématiques devant impérativement apparaître dans un cursus de formation à l'intelligence économique (IE) donnant les connaissances et savoir-faire nécessaires aux besoins des entreprises et des administrations : ce travail de plusieurs mois vient d'aboutir en France.
Sous la houlette d'Alain Juillet, haut responsable en charge de l'IE auprès du Premier ministre [voir encadré ci-dessous], quatorze enseignants spécialisés en matière d'intelligence économique ont rédigé un document de 30 pages qui en détaille les matières. En commençant par en proposer une définition : "L'intelligence économique consiste en la maîtrise et la protection de l'information stratégique pour tout acteur économique. Elle a pour triple finalité la compétitivité du tissu industriel, la sécurité de l'économie et des entreprises, et le renforcement de l'influence de notre pays".

Outre les aspects juridiques, une large place est accordée dans ce rapport au management de l'information et des connaissances. Ceci devrait renforcer le rôle des Directions des systèmes d'information, et des équipes informatique dans la mission de collecte des données, ménageant ainsi une place de choix à une meilleure gestion des systèmes d'information(1). Le rapport insiste sur l'importance de la politique de sécurité de l'information, et de celle du système d'information en général ; il préconise que tous les cursus académiques destinés à former de futurs managers prennent en compte cette dimension stratégique. L'étudiant doit comprendre les mécanismes des organisations appelées à mettre en oeuvre une démarche d'intelligence économique et la façon dont cette démarche s'articule avec le reste de l'organisation. Outre le management de l'information et des connaissances, il faut transmettre à l'étudiant les savoir-faire associés à la protection et à la défense de celles-ci (patrimoine informationnel) et enfin ceux concernant l'influence et la contre-influence (utilisation offensive et défensive de l'information).

Ce rapport est d'importance : outre composer un référentiel complet pour un enseignement de l'IE en grandes écoles et université (niveau mastère), il permet de mieux faire connaître l'importance de l'intelligence économique pour notre pays. Il précise aussi la définition de concepts comme "développement durable", "qualité totale"... qui jusqu'à présent restaient plus que flous dans la littérature, affaiblissant finalement d'autant leur impact. Grâce à ce référentiel, "l'intelligence économique ne souffre plus de la diversité des approches. Il en résulte, pour les étudiants et les employeurs, une visibilité accrue sur ce qu'ils peuvent en attendre", explique Alain Juillet.

(1) Rappelons qu'il est impossible de faire de l'intelligence économique efficace sans un outil informatique très performant, capable d'évoluer au gré des progrès techniques. Dans le contexte d'un marché mondial, connaître implique de recueillir et de traiter très rapidement une énorme quantité de données. Ceci exige l'utilisation de logiciels et de machines capables d'effectuer le tri, de traduire, de faire des synthèses, de l'analyse sémantique ou vocale, de disposer de moteurs de recherche spécifiques (notons d'ailleurs que nous manquons cruellement d'outils informatiques d'origine française ou européenne, alors que maîtriser cette chaîne technologique est indispensable pour la sécurité et l'intégrité des transmissions dans le cadre du système d'information).
Ceci requiert l'implication réelle et permanente des DSI, ce qui ne doit pas pour autant aboutir à réduire le concept d'intelligence économique à la veille et à l'analyse par des moyens informatiques.

Pour une culture de l'Intelligence Economique dans notre pays

Alain JuilletLa mission d’Alain Juillet comporte trois volets principaux, qui concernent :
- le décloisonnement des administrations et le partage transversal de l’information d’Etat,
- la généralisation d’une culture du renseignement par le biais de la formation e
- la maîtrise des outils de collecte, traitement et sécurisation de l’information.

• Le premier volet consiste à recenser les actions de chaque service de l’Etat dans l’intelligence économique, ensuite à identifier les manques et proposer des améliorations. Il est pour cela entouré de trois fonctionnaires appartenant aux ministères de la Défense, des Finances et de l’Intérieur.

• Le Haut responsable chargé de l’intelligence économique a également une mission de sensibilisation des administrations, entreprises, étudiants des grandes écoles et universités. La région PACA et en particulier les Alpes Maritimes comptent le plus grand nombre de formations en IE en France. L’objectif concernant les étudiants est que tous reçoivent une sensibilisation minimale à l’IE, dans les disciplines de base ; le plan est d’homogénéiser les formations de base d’ici septembre 2005, les établissements de formation pouvant par ailleurs conserver leurs spécialités propres.

• Concernant les aspects «outils» (moteurs de recherche et firewalls notamment), il est important de noter que tous les moteurs de recherche sont aujourd’hui américains ou israéliens. D'où l'importance de favoriser les recherche sur ce domaine dans notre pays, où nous disposons en France de chercheurs compétents.


© Automates Intelligents 2005

 





 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelligents